Un grand excès de vitesse, qu’est-ce que c’est ?

Commettre un excès de vitesse égal ou inférieur à 39 km/h au-dessus de la vitesse limite autorisée, c’est s’exposer à la perte d’1, 2 ou 3 points selon le degré de dépassement, ainsi qu’à une amende forfaitaire de 135 €. À partir de 40 km/h, on parle de grand excès de vitesse : vous pouvez alors perdre de 4 à 6 points sur votre permis de conduire et devoir régler une amende maximale de 1 500 €.

Retrait de permis vitesse : quand risquez-vous une rétention de permis de conduire ?

En cas de grand excès de vitesse, les autorités sont en droit de procéder à la rétention de votre permis de conduire. Avec cette mesure, votre permis vous est confisqué pendant 72 heures au maximum.

Vous pouvez ensuite faire l’objet d’une suspension, voire d’une annulation de votre permis de conduire. Le rôle de votre avocat excès de vitesse est de prendre votre défense pour faire annuler ces décisions ou réduire les délais d’interdiction.

Contacter Maître BENOIT
Maitre Benoit

 

Quand parle-t-on de délit de grande vitesse ?

Vous aviez été condamné(e) il y a moins de 3 ans pour un grand excès de vitesse supérieur à 50 km/h et venez d’être verbalisé(e) pour la même infraction ? La récidive est alors caractérisée : il s’agit d’un délit. L’article L413-1 du Code de la route prévoit une série de peines principales (6 points en moins sur votre permis de conduire, 3 mois d’emprisonnement et 3 750 € d’amende) et de peines complémentaires (confiscation du véhicule, suspension du permis de conduire ou encore obligation de suivre un stage payant de sensibilisation à la sécurité routière).

Quels recours pour un avocat excès de vitesse ?

Une série de recours légaux peut être engagée par un avocat excès de vitesse. Il peut réclamer les photographies prises par le radar automatique, formuler une requête en exonération pour contester une amende, émettre une contestation devant l’Officier du Ministère Public, s’adresser au préfet ou encore vous défendre dans le cadre d’une audience devant le Tribunal correctionnel.

Pour chaque situation liée à un grand excès de vitesse, il existe des solutions.

Mode d’emploi, obtention d’un permis blanc ou référé-suspension, récupération d’un permis invalidé, recours en cas d’alcool au volant ou de conduite sous stupéfiants : depuis notre cabinet à Tours, votre avocat excès de vitesse – Maître BENOIT – répond présent en cas d’infraction au Code de la route.

Pour bénéficier d’une première étude de votre dossier, contactez-nous : nous mettons un point d’honneur à vous répondre dans les meilleurs délais.