Vous êtes grands-parents et la situation familiale compliquée engendre une séparation physique avec vos petits-enfants ? N’hésitez pas à faire appel à STRATEM AVOCATS, expert dans les relations familiales et dans la considération du droit des grands-parents. 

La rupture de dialogue et de contact due à des différends intergénérationnels ne peuvent en aucun cas vous éloigner de vos petits-enfants, auprès desquels vous disposez de droits fondamentaux que Maître ALEXANDRE s’engage à vous exposer et à défendre devant le Juge s’il le faut.

Depuis la loi n°70-459 du 4 juin 1970 relative à l’autorité parentale, il n’est pas possible d’interdire par principe aux grands-parents un droit à entretenir des relations avec leurs petits enfants.

Contacter Maître ALEXANDRE

Un conflit entre les parents qui ressurgit sur les grands-parents

Le juge aux affaires familiales arbitre le droit qui concerne les grands-parents et leurs petits-enfants en mettant de côté le litige entre parents et grands-parents.

STRATEM AVOCATS s’engage pour tenter de régler tout contentieux intra-familial, souvent douloureux empreint de déception lorsque des grands parents ne peuvent plus voir leurs petits enfants.

En cas de désaccord des parents, les grands-parents ont un droit particulier pour entretenir leur relation spécifique avec leurs petits enfants.

Ces relations signifient concrètement que les grands-parents peuvent prétendre à :

  • un droit de visite au cours de certaines journées ;
  • et/ou un droit d’hébergement lorsque des nuits sont ajoutées au droit de visite ;
  • ainsi qu’un droit de correspondance (par téléphone, écrit, colis, internet, sms…)

L’intérêt de l’enfant comme obstacle à un droit des grands parents

La loi est venue limiter ce droit des grands parents à entretenir des relations avec leurs petits-enfants.

Lorsque l’intérêt des enfants l’exige, il est donc possible de s’opposer à un droit au profit des grands parents. C’est le Juge aux Affaires Familiales qui contrôle ce droit lorsqu’il est réclamé par les grands-parents.

Les situations sont variées et uniques, propres à chaque famille, chaque composition familiale, et à l’histoire des uns et des autres au sein de cette famille.

Maître ALEXANDRE défend également les parents qui souhaitent s’opposer à la mise en place d’un tel droit au profit des grands parents lorsque le Juge a été saisi.

Il faut alors démontrer qu’il est de l’intérêt de l’enfant de ne pas prévoir un droit fixe au profit d’un grand parent.

Je suis satisfait de Maître Benoit pour mon dossier il a fait un travail formidable, d’ailleurs nous avons gagné. Je recommande ce cabinet, un cabinet…

Monsieur B
agent public

Maître BENOIT : bonne qualité, bon rapport qualité prix, professionnel réactivité, consciencieux (avril 2021)

Monsieur MDB
automobiliste

Un grand merci à Me ALEXANDRE pour avoir su gérer avec beaucoup d’efficacité et d’empathie mon litige avec Mobalpa qui n’avait pas bien posé la…

Madame R
consommatrice